Tales of the world episode 55 – Le Trône de fer ou la vie de tous les jours au 21ème siècle

Cela fait quelque temps que je suis tentée d’écrire un podcast sur la série américaine qui nous a tous conquis avec ses sanguinaires intrigues et crimes amoraux, que nous connaissons en français sous le nom du Trône de fer et en anglais, de Game of Thrones… la question qui se pose le pus souvent, et à juste titre, est, pourquoi on s’y identifie autant et on n’arrive pas à faire autrement que rester collés aux écrans de nos ordinateurs qui ne cessent le flux de streaming meurtrier et passionnel. Ce n’est pas sorcier, nous disent les critiques. Pour faire mon hypothèse, j’ai choisi de construire ma réponse en deux exemples qui viennent d’un monde qui m’est bien familier, celui de la recherche et de l’analyse…

 

 

 

 

 

Tales of the world episode 54 – Of memory and history, WWI and the Rwandan genocide

“We speak so much of memory, because there is so little of it left”, Pierre Nora, French historian and identity scholar tells us. Not only that, but it would also seem that, while we commemorate the tragic highlights of our civilisation’s inhumanity with a view to hopefully avoid their repetition, almost each time we show how little we care about what happened and how it changed, and how much more important reiterating the former rifts and tensions, is.